Katia Della Pietra

2021-02-23T23:57:49+01:00

Katia Della Pietra

Conseillère générale

« Soyons proches, ouverts et solidaires »

Née en 1970, maman de Thelma, 13 ans. Vit avec Nicolas, dans le coeur historique de Môtiers depuis 14 ans.

« J’aime notre région, j’y suis née, j’y ai fait mes écoles, lycée compris, j’y habite et j’y travaille. Si j’apprécie l’ailleurs pour ses enrichissements, j’appartiens à ce lieu ; citoyenne du monde du Vallon, je chéris la chance qu’il m’a été donné d’y être née. Issue d’une famille d’immigré-es, j’ai compris combien cela pouvait être douloureux de vivre avec des racines à vif. Les miennes sont profondément plantées dans le sol du Vallon.

Je suis responsable communication dans une entreprise horlogère de Fleurier. Attachée au patrimoine historique, j’ai bénévolement apporté mon aide à la mise en oeuvre d’une stratégie de communication pour le MRVT dont je suis maintenant membre des Amis. Je suis aussi devenue membre de la Fondation pour la Sauvegarde du Patrimoine et des Savoir-faire horlogers du VdT lorsque j’ai quitté le Comité d’école de Môtiers. J’ai repris il y a peu un siège vacant au Conseil général.

Je m’engage pour un maintien de l’équilibre politique. En me mettant du côté gauche de la balance, je souhaite soutenir une politique sociale plus forte. Au niveau communal, je mettrai mon énergie à contribuer au développement :

  • des prestations pour la population et les familles,
  • d’une Commune dans laquelle il fait bon vivre pour tout le monde,
  • d’actions pour une consommation locale, responsable et
  • de synergies entre la population, associations et collectivités publiques, etc…

Bienveillance, empathie, ouverture à l’autre, justice, solidarité, équité, égalité, éco-responsabilité sont les ingrédients et valeurs qui guident mes actes au quotidien.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Chrisitan Mermet

2021-02-23T23:57:49+01:00

Christian Mermet

Candidat au Grand Conseil Neuchâtelois
Ancien conseiller communal de Môtiers et de Val-de-Travers

Bien que né en France, c’est en Suisse que je vis depuis l’âge de 18 ans. J’habite le Val-de-Travers depuis 1981, et c’est aussi cette année-là que je me suis marié avec la femme qui m’accompagne toujours et avec laquelle j’ai eu cinq filles magnifiques. J’ai déjà 3 petits-enfants, bientôt quatre, et j’espère que ce bonheur ne va pas s’arrêter là…

Pendant trente années j’ai exercé le métier de musicien, partageant mes activités professionnelles entre l’enseignement et les concerts. Je me suis aussi engagé pour la culture et la vie associative, par exemple en présidant la fondation du Centre culturel du Val-de-Travers et en étant membre de la fondation de l’Académie Maximilien de Meuron.

Parallèlement à mes engagements familiaux, professionnels et associatifs, j’ai aussi été député au Grand conseil neuchâtelois pendant 20 ans, et conseiller communal de la commune de Môtiers, puis, pendant dix années, Conseiller communal de la commune de Val-de-Travers.

J’aime la nature qui m’entoure et j’aime y faire de délicieuses promenades avec mon épouse. Je suis gourmand, j’adore faire la cuisine pour ma famille et mes amis; les produits régionaux et les recettes traditionnelles sont au coeur de ces moments de plaisirs.

Aujourd’hui en n’ayant pas sollicité de nouveau mandat de conseiller communal, j’ai du temps que je mets à disposition de mes engagements pour l’environnement, au travers de Pro Natura Neuchâtel, mais aussi au sein du Conseil d’administration de la Société Electrique de Val-de-Travers, active dans la perspective de la planification énergétique 2050.

La musique est aussi présente dans mon quotidien et je préside la fondation de l’Ensemble Symphonique Neuchâtel.

Ma passion pour l’engagement associatif trouve aujourd’hui sa place dans mes activités au sein de la fondation en faveur de l’Union des Sociétés Locales de Couvet, de l’association Bourbaki que je préside et de NeuchaToi.

Le printemps prochain verra les élections cantonales, j’aimerais pouvoir participer à la mise en oeuvre du prochain Grand Conseil neuchâtelois qui va devoir réinventer son fonctionnement pour mieux représenter les régions et notre canton.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Sarah Fuchs-Rota

2021-02-23T23:57:49+01:00
Sarah Fuchs Rota

Sarah Fuchs-Rota

Conseillère générale

« Pour un avenir solidaire »

  • Mariée et mère de deux enfants.
  • Môtiers.
  • Éducatrice sociale, HES-SO Lausanne.
  • Lecture, jardinage, écologie.
  • Conseillère générale, membre de la commission des naturalisations et de la commission de gestion et des finances.
  • Vice-présidente de la section PSVdT et membre du comité de campagne des élections communales 2020.
  • Suivi de mentorat, groupe d’experts.tes de l’Ecole Pierre-Coullery

Actuellement, je travaille au sein d’un soutien pédagogique spécialisé qui vise à inclure dans l’école ordinaire des enfants présentant des diagnostics tels que le trouble du spectre de l’autisme.
Mon champ professionnel est plus dirigé vers le travail avec les familles en difficultés et je pense que mon engagement politique a été motivé par la rencontre de la diversité de notre population au travers de ma profession d’éducatrice sociale ainsi que de mes différentes expériences en tant que bénévole. Mon engagement politique au sein de notre commune se résume en ces points :

  • Vers une politique qui vise à soutenir l’entier de notre population, pour tous, sans privilèges !
  • Vers une agriculture plus respectueuse de notre Terre et de nos ressources naturelles.
  • Vers un tourisme respectueux de l’environnement et de notre belle région.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Burim Ahmetaj

2021-02-23T23:57:50+01:00
Ahmetaj Burim

Burim Ahmetaj

Père au foyer

« Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin »

J’ai 39 ans, je suis marié et papa de 5 enfants. J’ai toujours habité le canton de Neuchâtel et, depuis 12 ans, je vis à Couvet.
Je suis contrôleur qualité de profession et depuis 3 ans j’exerce le beau métier de père au foyer. Je fais partie de différentes associations en tant que membre actif.
Je suis une personne positive et j’aime aller jusqu’au bout des choses.
Je m’engage en politique parce que j’aime la région de Val-de-Travers.

  • Pouvoir défendre les intérêts et le bien-être de notre commune ainsi que de toutes les personnes qui y vivent, tout statut social confondu, est un de mes objectifs principaux ;
  • L’environnement est aussi un point qui me tient à coeur ;
  • La valeur de la famille est très importante pour moi car c’est elle qui forme et construit nos successeurs;
  • L’honnêteté et l’intégrité sont des valeurs indispensables pour obtenir la confiance de la population.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Nicolas Béraneck

2021-02-23T23:57:51+01:00

Nicolas Béraneck

Chef de projet

40 ans, en couple et papa de 2 enfants, une fille de 6 ans et un garçon de 4 ans. J’ai vécu toute mon enfance à Colombier puis ai habité une dizaine d’années à Bienne. Nous nous sommes installés à Noiraigue il y a 4 ans et y sommes très heureux. Je suis chef de projets informatiques dans une PME.

Très préoccupé par la question du changement climatique, je fais partie de l’association C’est CUI qui promeut et réalise des projets en lien avec le développement durable.

Je suis convaincu que la société de consommation dans laquelle nous vivons doit laisser la place à un autre modèle plus respectueux de l’être humain et de l’environnement.

Intéressé depuis longtemps à la politique, je suis impatient d’élaborer des solutions créatives et collectives pour notre commune.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Nathalie Ebner Cottet

2021-02-23T23:57:51+01:00

Nathalie Ebner Cottet

Intendante

«Agir pour une Commune dynamique à l’écoute de tous »

J’habite le Val-de-Travers depuis de nombreuses années, actuellement à Fleurier.

Mariée, deux enfants adultes et heureuse grand-mère d’un petit garçon de trois ans.

Je suis née à Neuchâtel et y ai suivi toute ma scolarité. Après avoir travaillé dans plusieurs villes de Suisse, aujourd’hui je suis responsable des secteurs de l’intendance dans un établissement pour personnes âgées de la région.

De janvier 2012 à mars 2019, j’ai été conseillère générale à Val-de-Travers, j’y ai siégé dans plusieurs commissions. Commissions de gestion et des finances, commission de la Crèche et Conseil d’établissement scolaire.

Mandats associatifs : membre de l’association socioculturelle Barak pour les jeunes de 12 à 18 ans depuis 2009 et membre de l’OSEO, œuvre suisse d’entraide ouvrière.

D’abord secrétaire puis présidente de la section du PS Val-de-Travers, et présidente du Conseil général de 2015 à 2016.

Expériences très enrichissantes aussi bien au niveau politique qu’au niveau humain.

En me mettant en liste pour l’élection au Conseil général de Val-de-Travers, j’espère apporter ma sensibilité personnelle. Non seulement celle d’une militante engagée, mais aussi d’une femme active au parcours professionnel proche de celui de nombreux Vallonniers.

Je désire m’engager pour soutenir une société équitable qui puisse profiter à tous.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Fabienne Robert-Nicoud

2021-02-01T22:41:04+01:00

Fabienne Robert-Nicoud

Sociologue et coordinatrice de projets

Jeune maman dynamique, je cultive la passion pour la vie. Sociologue de formation, je travaille actuellement dans le domaine de la migration et de l’intégration sociale. Je suis d’un naturel curieux et aime profondément rencontrer de nouvelles personnes.

Je crois sincèrement que c’est en travaillant main dans la main que la société de demain pourra être meilleure que celle d’aujourd’hui.

C’est le même élan de solidarité qu’on a vu se renforcer pendant la pandémie, qui me pousse à m’engager au service du Val-de-Travers.

Mes valeurs : Solidarité, humanité, retour au naturel, équilibre.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Diane Tripet

2021-02-01T22:42:48+01:00

Diane Tripet

Administrateur communal retraitée

« Valorisons les atouts de la région »

Pour ceux qui ne me connaîtraient pas au Vallon, je ne me suis pas toujours prénommée Diane. Jusqu’en 2012, je me prénommais officiellement Nicolas, un homme bien mal dans sa peau.

Ce Nicolas a grandi et fait ses écoles et son apprentissage à la Chaux-de-Fonds. Il a baigné dans la politique depuis sa tendre enfance, son père ayant été Conseiller général et député au Grand Conseil. Quant à son grand-père maternel, il a été conseiller communal et maire de la Chaux-de-Fonds durant 16 ans, sans compter sa petite cousine qui a été la première députée femme élue au grand Conseil neuchâtelois et la première en Suisse. La famille est fidèle au parti socialiste depuis plus de 100 ans, il est donc normal que je l’aie dans le sang.

Loin d’être rebuté par cette tradition familiale, Nicolas a toujours été passionné par la politique et l’histoire. Après un apprentissage d’employé d’administration, Nicolas a étudié l’anglais et l’allemand avant « d’émigrer » à Zürich durant 7 ans, la Chaux-de-Fonds étant en pleine crise.

C’est là qu’il s’est marié et est revenu à Neuchâtel puis à Boveresse en 1987. C’est là que ces deux filles sont nées. Un travail passionnant l’attendait à Boveresse puisqu’il y a exercé la fonction d’administrateur communal durant 19 ans. Le travail était d’autant plus passionnant qu’il a fallu moderniser toute l’administration qui fonctionnait à peu de choses près comme au 19ème siècle. Les conseillers communaux ont aussi eu fort à faire au niveau du village pour rattraper des décennies de laisser aller. Tout cela à contribué à rendre le travail encore plus passionnant. Après un difficile divorce et des problèmes de santé, Nicolas a dû abandonner ce travail en 2006.

Quand, sous l’impulsion de Nicolas Giger, la fête de l’absinthe a été créée, Nicolas c’est investi à fonds dans l’organisation et sa passion pour le thème de l’absinthe n’a fait que grandir, ce n’est pas Diane qui va changer cette passion ! à laquelle s’ajoute celle de la musique.

J’ai depuis toujours été révoltée par l’injustice, la violence et les guerres et d’autant plus depuis que je suis enfin devenue la femme que j’ai toujours rêvé d’être. Et désormais bien dans ma peau, je souhaite contribuer plus activement au bien-être et au développement de ma région.

Les valeurs que je défends sont donc : la justice sociale, la solidarité, la sauvegarde de l’environnement et en particulier la belle nature qui nous entoure au Val-de-Travers. Le soutien à l’agriculture est un combat qui me tient particulièrement à cœur. Et bien entendu le soutien à notre produit phare, l’absinthe.

Contact

J’ai une idée à proposer 

Aller en haut