5 axes pour préparer demain !

Une commune vivante et accueillante !

Axe 1

Un cadre naturel de toute beauté, une vie associative foisonnante, des infrastructures enviées, des loyers et des terrains à des prix abordables : Val-de-Travers regorge de qualités. Sachons les faire perdurer ! Viser une augmentation de la population, même modérée, a un coût : donnons-nous les moyens de nos ambitions. Et soyons fiers de nos atouts en favorisant le développement du tourisme doux.

Vie de famille et travail réconciliés !

Axe 4

Adapter les horaires scolaires, développer l’accueil à midi, sécuriser les accès piétonniers et les pistes cyclables pour les écoliers : autant d’actions favorisant la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, sur lesquelles nous pouvons peser pour gagner en attractivité. L’égalité des chances, c’est aussi offrir à chaque parent la possibilité de concilier famille, travail et engagement en faveur de la collectivité.

Pour tous, avec chacun !


Axe 2

Avec Barak et l’extension des structures d’accueil, Val-de-Travers a posé les premières pierres d’une politique de la jeunesse qu’il s’agit encore de renforcer. Face aux défis du vieillissement de la population, la création de logements adaptés et la mise en place d’un réseau socio-sanitaire sont d’autres enjeux qu’il faudra relever ces prochaines années. Ensemble, créons du lien social !

Ma santé proche de moi !

Axe 5

La concurrence voulue par les Chambres fédérales tend à la centralisation des soins et à une perte de repères pour la population. Continuons de favoriser l’implantation de médecins de premier recours et de cabinets de groupe dans notre commune. Renforçons l’entraide communautaire et la reconnaissance des proches aidants. Agissons pour des soins accessibles partout et en tout temps.

Des emplois accessibles !


Axe 3

Val-de-Travers compte de nombreuses entreprises, grandes pour certaines, petites et moyennes pour beaucoup, qui font la richesse du tissu économique de la région. Favorisons les acteurs locaux, promouvons le commerce de proximité, défendons l’emploi, sensibilisons les entrepreneurs aux compétences locales, en soutenant aussi les démarches d’intégration sociale et professionnelle.

HAUT